Haïti Priorise
Home Menu

Santé : Maladies non transmissibles et maladies transmissibles

Il y a des problèmes de santé relatifs à la fois aux maladies non transmissibles et aux maladies transmissibles.

Les maladies non transmissibles, souvent appelées maladies chroniques, sont la principale cause de décès dans le monde. Les maladies cardiaques et le diabète, qui affecte de façon disproportionnée les communautés à faible revenu, sont deux maladies non transmissibles qui affectent Haïti. Haïti a des taux très élevés d’hypertension et de cardiopathie.

Les maladies transmissibles en Haïti incluent le choléra. Le choléra est apparu dans le pays en octobre 2010, quand des eaux usées contaminées d’un camp des casques bleus des Nations Unies se sont répandues dans l’une des plus grandes sources d’eau, affectant des milliers de personnes.

Haïti a la plus forte prévalence d’infection du VIH en Amérique latine et dans les Caraïbes. Il fait face à la pire épidémie de sida en dehors de l’Afrique et porte la plus lourde charge en terme de VIH dans l’hémisphère occidental. L’épidémie a commencé dans les années 1970 et s’est largement répandue dans tout le pays.

Coûts économiques et avantages de la vaccination contre le choléra options d'intervention pour Haïti rural image

Coûts économiques et avantages de la vaccination contre le choléra options d'intervention pour Haïti rural

Le choléra est apparu comme une menace pour la santé publique en Haïti pour la première fois en 2010, après avoir été introduit par les forces de maintien de la paix des Nations Unies et s'être répandu rapidement dans tout le pays.

Lire l'analyse complète
Analyse coût-bénéfice de trois interventions contre les maladies non transmissibles en Haïti image

Analyse coût-bénéfice de trois interventions contre les maladies non transmissibles en Haïti

Avec un fardeau de morbidité très lourd, l’espérance de vie moyenne en Haïti est de 63 ans, la plus basse de l’hémisphère occidental. Malgré cela, le gouvernement ne dépense que 12$ par habitant par an dans la santé de ses citoyens.

Lire l'analyse complète
Coûts et avantages de

Coûts et avantages de "Traitement comme Prévention "pour réduire la transmission et charge de morbidité du VIH / sida en Haïti

Haïti a l'un des taux les plus élevés d'infection par le VIH/SIDA de sa zone géographique, avec une prévalence de 1,35%. Le VIH/SIDA était la principale cause de décès en 2005, mais a été dépassé dans les dix années qui ont suivi par les cardiopathies ischémiques et les maladies vasculaires cérébrales et est désormais la troisième cause de décès la plus fréquente.

Lire l'analyse complète