Copenhagen Consensus Center
Home Menu

Haïti Priorise: Assainissement, Sklar

Le problème

Selon les dernières estimations, 72% de la population haïtienne n’a pas accès à des installations d'assainissement améliorées et utilisent soit des installations partagées, soit d'autres installations améliorées, soit elles défèquent en plein air. Dans les zones urbaines, 66% de la population n'a pas accès à des installations améliorées alors que dans les zones rurales, 81% de la population totale n'a pas accès à des installations améliorées.

Le manque continu de services d'approvisionnement en eau et d'assainissement de base a contribué à la propagation des épidémies de maladies d'origine hydrique au fil des années. Parmi les pires, l'épidémie de choléra a commencé en Haïti en octobre 2010.

En plus des effets directs sur la santé qu’engendre un mauvais assainissement sur une population, les maladies attribuables à un assainissement médiocre contribuent au manque de travail, à la perte de productivité scolaire et aux coûts élevés des soins de santé.

Étant donné que le principal mode de propagation du choléra et d'autres agents pathogènes d’origine hydrique provient de la consommation d'eau contaminée par de la matière fécale, l'amélioration des services d'assainissement en Haïti est essentielle pour assurer la santé de la population et ouvrir la voie au développement économique futur.

Les solutions

  • Des latrines à fosse reliées à des fosses septiques
  • Un service d'assainissement à base de conteneurs (CBS).

Celles-ci sont toutes deux échelonnées pour tenter d'atteindre l'assainissement universel dans les zones urbaines d'Haïti, où actuellement 741 379 ménages n'y ont pas accès.

Récapitulatif du RAC

Intervention Avantages annualisés, HTG Coût annualisé, HTG RAC
Latrines à fosse 1,6 milliard de gourdes 1,8 milliard de gourdes 0,9
Assainissement à base de conteneurs 1,6 milliard de gourdes 1,6 milliard de gourdes 1

Avantages, coûts, et RAC 

Latrines à fosse

Latrines domestiques reliées à la fosse septique ; vidée par un professionnel de l'extraction des boues de vidanges une fois tous les 4,5 ans, avec les déchets transportés vers un site d'élimination sécurisé.

Les latrines à fosse sont la principale forme d'assainissement dans les zones non loties d'Haïti car elles sont abordables et faciles à construire.

Les latrines à fosse ont été largement déployées dans les zones urbaines d'Haïti. Un des problèmes avec l'intervention sous forme de latrines réside dans le fait qu’en dépit de l’investissement dans le matériel de latrines à fosse, les objectifs de santé publique peuvent être compromis si les ménages utilisent ou vident les latrines de manière inappropriée.

Coûts

Matériel

  • Matériel de latrines à fosse
  • Matériel de fosse septique

Exploitation et entretien

  • Vidange de la fosse

Coût en capital d’une latrine à fosse/personne : 13 millions de gourdes

Coût de vidange d’une fosse/événement (E&E) : 8 071 gourdes

Fréquence des événements de vidange de la fosse : 4.5 ans

Durée de vie : 15 ans

Assainissement à base de conteneurs 

Toilettes domestiques à base de conteneur avec un service de collecte une fois par semaine qui transporte les déchets vers un site d'élimination sécuritaire. Le nombre d'utilisateurs d’ABC en Haïti est passé à plus de 1 000 ménages.

Les systèmes d’ABC constituent un modèle alternatif pour la prestation de services d'assainissement dans lequel les déchets sont gérés et transformés en produits tels que de l'alimentation animale, des engrais et du compost pour les applications agricoles. L’ABC a pris de l'ampleur dans les centres urbains du Kenya, du Ghana, d'Haïti et du Pérou, où des problèmes comme le régime foncier ou le manque d'espace disponible empêchent les ménages de disposer d’un système d'assainissement sûr à l'intérieur de leur domicile. Étant donné qu'une toilette ABC nécessite peu de modification dans la maison, elle convient aux locataires et aux habitations individuelles.

Coûts

Matériel

  • Toilettes à base de conteneurs domestiques avec système de séparation

Exploitation et entretien :

  • Service de ramassage domestique
  • Transfert des déchets vers installation de traitement

Coût par ménage et par année, et notamment le matériel, la collecte et l'élimination : 2261 gourdes

Durée de vie : 10 ans

Avantages pour les 2 types d’interventions

La réalisation d'un assainissement universel dans les zones urbaines permettrait de débloquer la santé, la productivité et des avantages éducatifs.

Cela permettrait d'économiser 254 décès par diarrhée chaque année et d'éviter 796 893 cas.

En termes financiers, les bénéfices sont les suivants :

  • Décès évités : 664 millions de gourdes.
  • Maladies évitées : 269 millions de gourdes.
  • Dépenses de santé évitées : 240 millions de gourdes
  • Perte de productivité évitée et économies de temps (évitement de pertes de temps destiné la recherche d'un endroit pour déféquer en plein air ou dans les files d'attente des toilettes publiques) : 433 millions de gourdes
  • Avantages en termes d’enseignement (évitement du temps d'école perdu pour cause de diarrhée et augmentation des revenus en raison de plus de temps passé à l'école) : 57 millions de gourdes.

La totalité des avantages attribuables à l'assainissement urbain sont estimés à 1,6 milliard de gourdes.