Copenhagen Consensus Center
Home Menu

Haïti Priorise: Énergies renouvelables , Kashi

Le problème

La condition économique d'Haïti a une influence et est influencée par la défaillance de son marché de l'électricité. Seulement 35 % des haïtiens ont accès à l'électricité par le réseau. Dans les zones rurales, ce chiffre est de 11 %. La consommation d'électricité par habitant en Haïti est nettement inférieure à celle des autres pays des Caraïbes et ne représente que deux pour cent de celle de la République dominicaine voisine.

L'incapacité d'accéder à l'électricité a de sérieuses conséquences pour tous les Haïtiens, mais est particulièrement dangereuse pour les entreprises commerciales et industrielles. Le manque d'approvisionnement fiable en électricité est cité par les propriétaires d'entreprises comme l'obstacle le plus important au développement du secteur privé. Les entreprises d'Haïti sont également confrontées à des coûts de l'électricité parmi les plus élevés de la région, ce qui rend difficile leur fonctionnement concurrentiel. Les ménages souffrent également du manque d'énergie disponible et sont forcés d'adopter des stratégies telles que l'utilisation de petits générateurs diesel pour alimenter les appareils ménagers, ou brûler de l'huile de kérosène pour la lumière. Les Haïtiens qui ont accès à l'électricité par le réseau doivent subir les coupures, et on estime que ceux qui sont reliés n'ont de l'électricité que pendant 5 à 9 heures par jour. 

Le secteur de l'électricité en Haïti est également un lourd fardeau financier pour l'économie haïtienne. Le fournisseur d'électricité EDH nécessite un virement de 200 millions de dollars US chaque année pour couvrir les coûts d'exploitation.

La majeure partie de l'électricité d'Haïti (85 %) est générée par les combustibles fossiles comme le diesel. Ceci est économiquement inefficace et contribue au changement climatique. La dépendance d'Haïti aux combustibles fossiles rend également le pays vulnérable aux chocs pétroliers mondiaux. 

Les solutions

  • Énergie éolienne
  • Photovoltaïque solaire (PV)
  • Énergie solaire à concentration
  • Hydro-électricité

Le dioxyde de carbone et les autres gaz à effet de serre émis par les humains conduisent à une augmentation de la température moyenne de l'air, à l'acidification des océans et à des conditions météorologiques de plus en plus perturbées. 

Pour étudier les moyens de répondre aux demandes en électricité en Haïti, il est important de prendre en considération les implications environnementales des interventions possibles. Alors qu'Haïti ne contribue actuellement pas beaucoup aux émissions mondiales en raison de son économie sous-développée, elle est vulnérable aux conditions climatiques extrêmes. Le réseau électrique relativement peu développé en Haïti signifie qu'il peut intégrer des énergies renouvelables propres à son approvisionnement énergétique

Avantages, coûts et RAC

Coûts

Il existe deux principales sources de coûts : le coût annualisé du capital et le coût annuel d'exploitation et de maintenance. Le coût annualisé du capital est calculé en prenant le coût moyen d'installation par MW de capacité pour la technologie d'une génération donnée et en répartissant les coûts sur la durée de vie de l'actif. Les coûts de financement du projet sont inclus pour atteindre des coûts annuels identiques :

Le coût d'exploitation et de maintenance est le coût pour s'assurer que la capacité de production installée peut continuer à fonctionner tout au long de sa durée de vie. Il comprend les coûts de main-d'œuvre, de réparation et de remplacement des pièces. Total des coûts d'exploitation et de gestion par an :

Éolien : 75 686,40 $

PV solaire : 32 000,00 $

Énergie solaire à concentration : 77 884,00 $

Hydro : 56 000 $

Avantages

Le premier avantage attribué à cette intervention représente la valeur de l'électricité produite. La valeur annuelle de l'électricité produite est :

Éolien : 261 748,80 $

PV solaire : 159 957,60 $

Énergie solaire à concentration : 218 124,00 $

Hydro    378 081,60 $

Le deuxième avantage représente l'avantage de réduction des émissions de carbone. Cet avantage est calculé en utilisant les estimations des émissions des génératrices diesel, dont on suppose qu'elles seraient remplacées par de l'énergie propre. Les valeurs des coûts sociaux du carbone sont tirées de Tol (2011), les mêmes estimations utilisées par tous les membres du Projet Haïti Priorise pour assurer la comparabilité. Le coût annuel de la réduction du dioxyde de carbone, en utilisant un taux d'actualisation de 5 %, est :

Tableau récapitulatif du RAC