Copenhagen Consensus Center
Home Menu

Haïti Priorise : Forces Armées, Joseph

Description du problème

La politique de défense d’Haïti a beaucoup été discutée, en particulier en raison de la présence et du départ des Casques Bleus dans le cadre de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH). La Constitution de 1987 et sa version modifiée ont présenté les deux composantes opérationnelles de la politique de défense, à savoir les Forces armées d'Haïti (FAD'H) et la Police Nationale d'Haïti (PNH). Cependant, depuis 1995, seule la PNH est opérationnelle. La création d'une armée a commencé par la formation et le déploiement d'ingénieurs militaires.

La solution

  • Force de Défense Nationale

Une organisation militaire serait composée de trois corps : l'armée de terre, la marine et l’armée de terre, avec un objectif de 6500 militaires d'ici 2050. Cette force sera chargée de défendre le territoire, de protéger les zones environnementales sensibles et de réagir aux catastrophes naturelles.

Récapitulatif du RAC

Intervention Avantage Coût Avantages pour chaque gourde dépensée
Force de Défense Nationale 45,4 milliards de gourdes 29,2 milliards de gourdes 1,6

Coûts, avantages et RAC

Coûts

Les coûts comprennent la construction ou le réaménagement des infrastructures militaires, la formation, l'achat d'uniformes, l'armement, le matériel et l'équipement, ainsi que les coûts d'exploitation, y compris les salaires, la nourriture, le carburant, l'électricité et la maintenance.

La construction, les opérations, la maintenance et le réaménagement au cours des prochaines décennies coûteraient 22,1 milliards de gourdes.

La défense du territoire coûterait 5,6 milliards de gourdes de plus et le suivi des zones protégées 1,5 milliard de gourdes.

Le coût total serait de 29,2 milliards de gourdes.

Avantages

La force de défense aiderait l'Administration Générale des Douanes (AGD) à réduire ses pertes aux frontières terrestres. Chaque année, les pertes annuelles de l'AGD sont estimées à plus de 19 milliards de gourdes, en raison d'une surveillance insuffisante de la frontière avec la République Dominicaine. On estime que la présence de forces armées permettrait de récupérer jusqu'à 43882,9 milliards de gourdes de 2017 à 2050.

Les forces armées pourraient également être un élément clé dans la lutte contre la déforestation. Les forces armées pourraient contribuer à la protection des espaces forestiers définis par le Ministère de l'Environnement. On estime que cela permettrait d'économiser jusqu'à 5,9 millions de gourdes en émissions de carbone au cours de la période considérée.

Enfin, les forces armées seraient en mesure d'évacuer les personnes en cas de catastrophe naturelle. Ainsi, la mise en place de forces armées pourrait contribuer à réduire les pertes de vies humaines. On estime que cela équivaudrait à 1,5 milliard de gourdes.

Au total, les avantages pour la société haïtienne seraient équivalents à 45,4 milliards de gourdes.

Le RAC serait légèrement plus élevé si la « patrouille forestière » n'était pas incluse.