Copenhagen Consensus Center
Home Menu

Haïti Priorise : Le transport d'électricité, Pauyo

Description du problème

L'électricité est disponible sur moins d'un quart du territoire d'Haïti. Ceci est un obstacle au développement économique et social.

Le marché de l'électricité en Haïti comprend cinq zones isolées. En dehors de Port-au-Prince, celles-ci sont alimentées par de petits générateurs. La production d'électricité dans les grandes villes est en grande partie assurée par des producteurs indépendants, qui jouissent d'un monopole sans concurrence.

Au début des années 1990, la Jamaïque, la République dominicaine et Haïti ont tous décidé de créer des réseaux nationaux d'électricité. La Jamaïque et la République dominicaine ont réussi, mais Haïti a échoué en raison de sa crise politique et économique, du faible soutien des bailleurs de fonds, et du manque d'intérêt consécutif des donateurs internationaux qui préfèrent financer des projets d'électrification de faible importance, hors réseau ou en micro-réseaux.

Aujourd'hui, les obstacles les plus importants au développement du secteur de l'électricité en Haïti sont la faiblesse des institutions, des systèmes et la pauvreté. Beaucoup de gens utilisent l'électricité sans payer, ce qui affecte gravement les revenus d'EDH et la rend incapable de financer l'amélioration des infrastructures.

Solutions

  • Réseau national de transport d'énergie
  • Extension et amélioration du réseau de distribution

Le but de ces deux interventions est de fournir de l'électricité 24 heures sur 24 à 50 % de la population en 2030.

Tableau récapitulatif du RAC

Intervention Avantages (valeur actuelle nette) Coûts (valeur actuelle nette) Ratio avantage-coût
Réseau national de transport 891 milliards de gourdes (12,9 milliards de dollars) 138 milliards de gourdes (2,0 milliards de dollars) 6
Réseaux de distribution 449 milliards de gourdes (6,5 milliards de dollars) 45 milliards de gourdes (657 millions de dollars) 10

Avantages, coûts et RAC

Réseau national de transport

Un réseau national de transport relierait Port-au-Prince, Jacmel, Jérémie, Gonaïves, Cap Haïtien, Môle Saint Nicolas, Fort Liberté et la centrale de Péligre. 

Il nécessiterait la construction d'environ 1079 km de lignes électriques à haute tension reliant les principales villes du pays, l'extension de 12 sous-stations dans tout le pays, et la construction d'un centre de contrôle de l'énergie nationale.

Coûts

Les lignes constitueraient l'élément le plus coûteux, avec un coût de plus de 69 milliards de gourdes (1 milliard de dollars). L'investissement global pour la construction du réseau serait d'environ 110 milliards de gourdes (1,6 milliard de dollars). Avec les coûts permanents de l'entretien du réseau de transport, le coût total pour les trois prochaines décennies atteindra 144 milliards de gourdes (2 milliards de dollars).

Avantages

Ce réseau contribuerait à créer les conditions d'un marché de gros de l'électricité concurrentiel. Il permettra de réduire le coût de production de l'électricité. Il permettra l'intégration des sources d'énergie propres et renouvelables, telles que le solaire et l'éolien. Il réduira le coût de l'électrification rurale, grâce à un réseau à haute tension dans tout le pays intégrant les systèmes isolés. Il permettra de lutter contre la pauvreté. Il fera également baisser le prix élevé que l'économie haïtienne paie quand elle ne peut actuellement fournir de l'électricité aux endroits où elle est nécessaire. Ces avantages devraient représenter une somme d'environ 891 milliards de gourdes (13 milliards de dollars).

Extension et amélioration du réseau de distribution

La mise en place d'un réseau de distribution consiste à réparer 1920 km de lignes basse et moyenne tensions, construire 1350 km de lignes basse et moyenne tensions, relier 750 000 nouveaux usagers avec des compteurs électroniques qui peuvent être consultés à distance, et améliorer le système de facturation.

Coûts

L'amélioration du système de facturation est la partie de l'investissement la plus coûteuse puisqu'elle représente environ 6,9 milliards de gourdes (100 millions de dollars), ce qui représente environ la moitié du coût global de la mise en place qui est de 15,7 milliards de gourdes (228 millions de dollars). Avec les opérations, la gestion et les pertes de transport, le coût total au cours des trente prochaines années représente 45 milliards de gourdes (657 millions de dollars).

Avantages

Le réseau de distribution contribuera à augmenter le taux d'accès à l'électricité de 25 % à plus de 50 % de la population. Il permettra de réduire le vol et les coûts de production d'électricité. Il contribuera à réduire le coût des pannes et à améliorer les conditions de vie de la population. Et ceci amènera de la croissance économique. 

Ces avantages pour Haïti représentent une somme d'environ 829 milliards de gourdes (12 milliards de dollars).