Copenhagen Consensus Center
Home Menu

Haïti Priorise: La Vaccination, Rozier

Description du problème

Il y a eu de grands progrès dans la réduction de la mortalité infantile : une baisse de 80 décès pour mille naissances vivantes en 2000 à 59 décès pour mille. Cependant, Haïti a encore le taux de mortalité infantile le plus élevé dans les Caraïbes. 
 
Moins de la moitié de tous les enfants reçoivent toutes les doses de vaccin. Environ deux décès d’enfants sur dix sont causés par des maladies qui pourraient être évitées par des vaccins, comme la diphtérie, la coqueluche, la rougeole et le tétanos néonatal. 
 
Les raisons de la faible couverture vaccinale d’Haïti incluent l’éloignement et la mauvaise qualité des centres de santé, le manque de disponibilité des vaccins et le manque de personnel de santé qualifié.
 
Des 644 établissements de santé offrant des services de vaccination infantile, une évaluation a révélé que seulement 264 institutions avaient du personnel qui avait été formé au programme élargi de vaccination, le programme de l’Organisation mondiale de la santé qui fournit aux gouvernements nationaux les lignes directrices sur la couverture vaccinale.

Solution

Vaccination pour les enfants de 0 à 1 an.

Tableau récapitulatif du RAC

Intervention Avantages Coût RAC
Vaccination complète pour les nourrissons de 0 à 1 an 32,298,188,123 2,411,997,070 13

Avantages, coûts et RAC

La proposition serait d’amplifier les efforts en cours, pour augmenter la couverture vaccinale infantile à 90 % d’ici 2020. Cela pourrait être atteint en mettant l’accent sur la formation d’un personnel qualifié, en plus de l’amélioration à l’accès aux équipements de base nécessaires pour assurer la qualité de la vaccination. Tous les établissements de santé dans le pays qui fournissent des services de vaccination seront renforcés grâce à cet investissement.
 
L’intervention va permettre au taux de couverture nationale de vaccination d’augmenter progressivement à 60 % en 2017 ; 70 % en 2018 ; 80 % en 2019 ; et d’atteindre 90 % en 2020 et 2021.

Coûts

Coût de la vaccination par enfant : autour de 5 300 gourdes, soit 78 $ USD. 

Coût total du programme quinquennal : 2,4 milliards de gourdes. 
 
La plus grande partie des coûts est le prix du matériel de vaccination et d’injection, le transport et la formation représentant le reste. 

Avantages

La première année, 78 600 nourrissons supplémentaires de moins d’un an seraient vaccinés. Cela pourrait grimper au fil du temps. Au cours des cinq années, 862 000 enfants supplémentaires, qui ne l’auraient pas été autrement, pourraient être vaccinés.
 
Vies sauvées (C'est parce que même lorsque la dernière cohorte est vaccinée en 2021, ils continuent d'accumuler les avantages d'être vaccinés jusqu'à leur 5e anniversaire en 2025.)

 

2017 975
2018 1803
2019 2772
2020 3881
2021 3880
2022 1279
2023 959
2024 639
2025 319
Total de vies sauvées 16,506

En évitant que près de 16 000 enfants perdent presque 70 ans de vie chacun, il y aura des retombées économiques. En règle générale, chaque année de vie qui est acquise est évaluée à trois fois le PIB.
 
En outre, cela permettra aux parents d’économiser environ 281 millions de gourdes de revenu qu’ils auraient perdu autrement. Et cela permettra d’économiser au système de santé presque 16 millions de gourdes qui auraient besoin d’être consacrés aux enfants malades. 
 
Dans l’ensemble, ces avantages s’additionnent jusqu'à plus de 32,3 milliards de gourdes.